internet-cmwa.fr
- 284 aff. -

Comment fonctionne une SCPI en loi Pinel ?

Pour bénéficier de tous les avantages de la loi Pinel, dont la réduction de vos impôts, plus besoin d’investir dans de l’immobilier physique et s’alourdir avec les contraintes locatives ! Vous pouvez en effet opter pour les sociétés civiles de placement immobilier : les SCPI Pinel. Quel est ce type d’actif et comment défiscaliser en y souscrivant ?

House, Money, Euro, Coin, Coins

Les SCPI : leur fonctionnement et leurs avantages

Pour profiter de la « pierre », vous souscrivez à des titres de propriété auprès d’un exploitant : ce sont les parts de SCPI. Ces dernières vous donnent accès aux loyers, en fonction du montant de votre investissement. Ce sont ces parts que vous gèrerez à votre guise : vous décidez sur la durée de leur détention, vous pouvez également les revendre sur le marché secondaire ou les transmettre à vos proches – via la donation, ou encore au moment de la succession.

Aucune contrainte à supporter dans un investissement SCPI ! Acquisition, gestion du parc et des locataires ainsi que travaux d’entretien et de rénovation sont totalement supportés par l’exploitant. C’est celui-ci qui décide alors sur le type d’immeuble à inclure dans le patrimoine de la SCPI, sur son emplacement, les locataires qui l’occuperont, le montant des loyers à appliquer, etc. Toujours est-il que chaque souscripteur de part, qui endosse alors le statut d’associé, est appelé à participer aux assemblées générales qui sont planifiées afin de statuer sur les grandes décisions, entre autres.

 

Les SCPI Pinel : attention aux règles à retenir

Si la durée de détention est libre, comme mentionné plus haut, celle des SCPI Pinel fait exception. En effet, comme avec le dispositif appliqué sur un bien Pinel classique, la durée d’engagement est obligatoirement de 6 ans, de 9 ans ou de 12 ans. Ainsi, puisque c’est l’exploitant qui se doit de se conformer aux exigences Pinel, il détermine lui-même la durée de détention recommandée des parts. Dans la majorité des cas, une SCPI Pinel devra être conservée pendant une période de 6 ans ou de 9 ans. Une sortie avant terme peut alors remettre en question la réduction d’impôt à laquelle vous avez droit.

À titre informatif, vous devez déclarer votre investissement SCPI Pinel à l’administration fiscale afin de bénéficier de la réduction d’impôt : en savoir plus sur https://www.scpi-8.com/.

 

Les autres SCPI fiscales

Les SCPI Pinel font partie de la famille des SCPI fiscales. Cependant, ce ne sont pas les seules dont les exploitants se servent pour proposer des solutions d’optimisation fiscale au grand public. Citons aussi les SCPI Malraux, les SCPI Denormandie et les SCPI de déficit foncier. Le principe est le même : c’est la société de gestion qui remplit toutes les conditions d’éligibilité se rapportant à l’acquisition et à la durée d’engagement, tandis que les souscripteurs de parts profitent immédiatement de la défiscalisation issue de ces actifs. Le dispositif Denormandie permet une réduction d’impôt identique à celle que propose la loi Pinel (12%, 18% ou 21% de l’investissement). Le taux de défiscalisation est de 22% ou de 30% avec la loi Malraux, et elle est fonction du montant des charges et des travaux de rénovation dans le cas du régime du déficit foncier.

 

La simulation de votre investissement

Simuler l’investissement en SCPI est primordial, a fortiori pour les SCPI fiscales. Déterminez ainsi le montant de votre réduction d’impôt, celui de vos recettes annuelles locatives (par le biais des dividendes perçus), sans oublier votre charge fiscale par rapport à ces impôts fonciers que vous percevez. Vous devez également déterminer le rendement net de votre investissement en réalisant ces simulations et ce, avant de décider si la souscription à ces SCPI est réellement avantageuse pour vous.

Investissement

  1. 29 Nov. 2022Comment fonctionne un contrat d'assurance-vie ?53 aff.